Prescription de l’activité physique adaptée par le médecin traitant aux patients en ALD

Articles en rapport :

L’activité physique est bénéfique à tout âge et particulièrement pour les personnes âgées

La pratique régulière d’une activité physique permet d’entretenir sa condition physique, de garder une tonicité musculaire, de la souplesse et l’équilibre. Elle permet de prévenir les maladies cardiovasculaires et le diabète, certains cancers, l’ostéoporose et les fractures, et contribue au bien-être mental.

L’activité physique peut s’exercer dans la vie quotidienne dans le cadre :

  • d’activités domestiques (tâches ménagères, jardinage, bricolage, etc.),
  • des temps de transport (déplacements comme la marche, le vélo, monter et descendre du bus, montée d’escalier, etc.),
  • des activités de loisir (activités sportives diverses : natation, vélo, danse, gymnastique, etc.).

L’activité physique est aussi bénéfique pour les personnes souffrant d’une maladie chronique

La pratique d’une activité physique est aussi bénéfique pour les personnes souffrant d’une maladie chronique et peut être considérée comme une thérapeutique non médicamenteuse. En pratiquant régulièrement une activité physique, ces personnes peuvent réduire l’impact de la maladie sur leur quotidien.

La loi de modernisation de notre système de santé donne désormais la possibilité au médecin traitant de prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical de leurs patients atteints d’une ALD (affection de longue durée).

La prescription concerne des activités physiques adaptées et non de la rééducation.

A noter : ces séances d’activité physique adaptée ne sont pas remboursées par l’assurance maladie, même si elles font l’objet d’une prescription médicale.

L’offre se développe sur les territoires. Renseignez-vous auprès d’organismes tels que votre caisse de retraite, votre mutuelle, votre mairie. 

Quels professionnels dispensent des activités physiques adaptées ?

Les professionnels suivants sont autorisés à dispenser, dans certaines conditions et en fonction des limitations fonctionnelles des patients, des séances d’activités physiques adaptées faisant l’objet d’une prescription médicale :

  • les masseurs-kinésithérapeutes
  • les psychomotriciens
  • les ergothérapeutes
  • les enseignants en activités physiques adaptées
  • les éducateurs sportifs
  • les personnes intervenant à titre bénévole dans les fédérations sportives, à condition de remplir certaines conditions.

N’hésitez pas à en parler à votre médecin traitant.

 

Source : Cet article a été publié le 2017-06-15 14:53:21 par le site du gouvernement français http://www.pour-les-personnes-agees.gouv.fr dont les contenus, à l’exception des marques et logos et des contenus grevés de droits de propriété intellectuelle de tiers ou contenant des données personnelles, sont des informations publiques librement et gratuitement réutilisables dans les conditions fixées par la loi n°78-753 du 17 juillet 1978.

Articles randomisés pouvant vous intéresser :

Santé esthétique Santé esthétique.

Laisser une réponse

4 + 9 =