Vaccin antigrippal -Vaccination contre la grippe : quand et pour qui ?

Articles en rapport :

Crédits :
© Pixabay

Personne en train de se faire vacciner

Personnes âgées de 65 ans et plus, personnes atteintes de certaines maladies chroniques, femmes enceintes, entourage familial des nourrissons à risque de grippe grave, personnes obèses… Savez-vous que la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière débute le 6 octobre 2017 ? L’Assurance maladie vous invite à vous faire vacciner, le vaccin étant pris en charge à 100 % pour les populations à risque.

Si vous faites partie de ces populations (à l’exception des femmes enceintes, de l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave et des personnes obèses), un courrier vous est envoyé avec un bon de prise en charge permettant la délivrance gratuite du vaccin.

  • Si vous avez déjà bénéficié d’une vaccination au cours des dernières années, vous pouvez aller retirer le vaccin directement en pharmacie sur présentation du bon de prise en charge puis vous faire vacciner par un service infirmier de votre choix.
  • Si vous vous faites vacciner pour la première fois, vous devez d’abord consulter votre médecin (ou votre sage-femme) en lui apportant votre bon de prise en charge, le professionnel de santé pourra alors vous prescrire le vaccin s’il l’estime nécessaire.

Si vous pensez pouvoir être éligible à ce dispositif de prise en charge intégrale sans avoir été identifié par l’Assurance maladie, vous devez consulter votre médecin (ou sage-femme) qui pourra vous prescrire le vaccin antigrippal.

Dans deux régions (Auvergne – Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine), une expérimentation est menée permettant aux pharmaciens de vacciner les adultes ayant déjà été vaccinés (à l’exception des femmes enceintes et des sujets immunodéprimés).

Il est conseillé d’effectuer cette vaccination avant la circulation active des virus grippaux. Après vaccination, l’organisme a en effet besoin de deux semaines pour former les anticorps nécessaires.

Pour vous protéger et protéger votre entourage, il est recommandé d’adopter quelques gestes simples destinés à limiter la transmission des virus (hygiène des mains) et, si vous êtes malade, le port du masque et la limitation des contacts avec les personnes fragiles ou malades constituent de bons réflexes.

En 2016, la saison grippale a été caractérisée par la circulation quasi exclusive du virus grippal de type A (H3N2).

Cet article a été publié (ou mis à jour) le 2017-10-03 00:00:00 par le site https://www.service-public.fr.

Articles randomisés pouvant vous intéresser :

Santé esthétique Santé esthétique.

Laisser une réponse

20 − 18 =